Formation

 

Née à Tshofa, province du Kasaï oriental, Congo Belge (RD Congo).

Début des études primaires : Mobayi-Mbongo (Banzyville), province du Nord-Ubangi.

Études primaires et secondaires : Mikalayi et Kananga (Luluabourg), province du Kasaï Occidental.

École Moyenne Pédagogique : commencée à Mikalayi, province du Kasaï Occidental, poursuivie à Lusanga (Leverville), province du Bandundu et terminée à Kinshasa-Limete, en 1959-1962.

Régendat (Graduat) en histoire, français et études africaines, à l’Institut Supérieur Pédagogique de la Gombe (Kalina), Kinshasa, 1964-1967. Mémoire de fin d’études : Essai de Méthodologie pour l’étude des proverbes luba, 217 pages.

Certificat de Linguistique, Université de Besançon, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Besançon, Cours d’été 1966.

Certificat d’Études Africaines, Université Lovanium, Kinshasa, 1967-68.

Certificat de l’École des Langues, option anglais, Université Lovanium, Kinshasa, 1969-70.

Licence en Philologie africaine (langues, anthropologie et littératures africaines), commencée à l’Université Lovanium, Kinshasa et achevée à l’Université Nationale du Zaïre, Lubumbashi, RD Congo, 1969-1972, Mémoire de fin d’études : Évocation du héros dans le chant kasala. Figures de similarité et de contiguïté, 257 pages.

Doctorat d'État ès Lettres et Sciences Humaines (Ethnolinguistique), La Sorbonne Nouvelle, Paris III, 1983. Thèse : Analyse formelle et anthroponymique du kasala, genre poétique traditionnel (sémantique, anthroponymes), 956 pages + 200 pages d'annexes + 744 pages de documents de travail inédits.

Formation permanente sur le terrain auprès d’Initiés de haut niveau (maîtres de la parole, guérisseurs, géomanciens, grands initiés, oniromanciens, spécialistes des symboles, etc.) en RD Congo, au Togo, Bénin et Niger.

 

Carrière

 

2007 : Accession à l’éméritat.

2005-2008 : Membre du Jury de Recrutement et de Promotion du Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren, Belgique.

1986-2016 : Secrétaire générale de l’aisbl CILTA (Centre International des Langues et des Traditions d’Afrique), Belgique/RD Congo.

1981-2007 : Chargée de cours, professeur et puis professeur extraordinaire à l’Université catholique de Louvain. Faculté de Philosophie et Lettres, Unité d’ACLA (Anthropologie Culturelle et du Langage).

1980-1981 : responsable du service Édition-Diffusion à l’ACCT (Agence de Coopération Technique et Culturelle), devenue plus tard l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), Paris.

1978-1980 : Maître assistant à l’Université Abdou Moumouni, Niamey, Niger.

1972-1978 : Assistante puis Chargée de cours à l’Université Nationale du Zaïre, Lubumbashi.

1967-1971 : Documentaliste à la Faculté de Philosophie et Lettres, Université Lovanium, Kinshasa, RD Congo.

Invitations dans d’autres institutions

2007. Le15-17 septembre. Cours au  Centro Piemontese di Studi Africani de Turin (Italie) : « Arts africains traditionnels dans le contexte interculturel européen. Quel regard ? Quel éclairage ? », dans le cadre des Cours de Formation pour Médiateurs des Patrimoines Interculturels, organisés dans le cadre du Projet interrégional « Migrants et Patrimoines Culturels ».

2006. Le 8 novembre 2006 : conférence à l’Université catholique de Brescia (Italie). « Sources du sacré dans les arts africains », Le fonti del sacro nell’Arte Africana). 

2005-2006. Séminaire : « Les arts de l’Afrique noire : les sources du sacré », Université des Aînés, Louvain-la-Neuve.

2004-2005 : « Langue et société en Afrique » cours à l’Université de Gand, Belgique.

2003-2004 : « Polythéisme, animisme, religions traditionnelles », cours aux Facultés universitaires Saint-Louis, École des sciences philosophiques et religieuses, Bruxelles.

2001-2002 : Membre de la Commission de l’Éducation de l’AMADE (Association Mondiale des Amis de l’Enfance). Fondée en 1963 par la Princesse Grâce de Monaco, l’AMADE est dirigée par la Princesse Caroline de Monaco. Elle œuvre pour le bien-être des enfants et des adolescents à travers vingt-trois antennes nationales implantées dans le monde. Fonction : Modératrice de rencontres internationales organisées par l’association sur l’éducation dans les pays membres. Principauté de Monaco.

2000-2004 : Expertise au Comité d’orientation et membre du Secrétariat de coordination du RILAC (Réseau International des Langues Africaines et Créoles) à l’AIF (Agence intergouvernementale de la francophonie. Ce réseau avait pour objectif de promouvoir le développement des langues africaines et créoles en situation de partenariat avec le français.

2000-2003 : Membre du CIFLA (Conseil International Francophone des Langues). Le CIFLA assurait le rôle d’information, de conseil, de proposition et d’expertise auprès de l’Agence intergouvernementale de la francophonie, Paris.

1995-1996 : « Traditions orales : rites et rituels en Afrique », cours à l’Université de Bordeaux, France.

1986-2015 : Création du CILTADE (Centre international de langues, littératures et traditions d’Afrique), devenu en 2009 CILTA (Centre international de langues et des traditions d’Afrique), dissout en 2016.

 

1980-1981 : Fonctionnaire internationale à l’ACCT [Agence de Coopération Culturelle et Technique], Chargée d’étude pour les actions d’édition et de diffusion. Fonction : Responsable du secteur édition/diffusion 

 

1974-1978 : Directrice adjointe des Presses universitaires de Lubumbashi, UNAZA [Université Nationale du Zaïre], Lubumbashi.

 

Domaines d’intérêt prioritaires

 

* Langues et cultures fondamentales d’Afrique noire

* Arts sacrés africains

* Symboles dans les arts sacrés et dans les cultures fondamentales d’Afrique

* Généalogie et transmission d’histoires et de patrimoines culturels

* Aspects anthropologiques de thérapies africaines

* Inter-culturalité

 
 
 

© 2018 by Kutembeya

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now